Hologarde, le dispositif anti-drones testé au salon du Bourget

Partage :

Les drones, qu’ils soient de loisirs ou professionnels, commencent à fourmilier dans notre ciel. Face à cela très peu de technologies de surveillances des drones existent. Notamment à cause de leur petite taille. Il y a bien les faucons, qui ne font qu’une bouchée de ces bestioles, mais ce n’est pas une manière efficace de surveillance. C’est plutôt de la contre-mesure, en termes militaires. Heureusement, le groupe ADP a mis au point un système capable de détecter et de suivre à la traces les drones.Ce système se prénomme Hologarde.
Hologarde

Hologarde c’est quoi ?

Hologarde fonctionne sur la base de 3 technologies déjà existantes :

  • Le radar
  • La radiofréquence
  • Et la vidéo HD

Le tout est regroupé dans un centre opérationnel permettant alors de détecter tous drones dans un rayon de 5 kilomètres. Ensuite, une fois le drone détecté, il peut être suivit par caméra contrôlable depuis un PC ou une tablette. Ceci dans le but d’anticiper une menace potentiel et laisser le temps d’effectuer la préparation des contres-mesures en cas d’actes de malveillances. C’est déjà un grand pas dans le domaine, car repérer un drone n’est pas si simple que cela. Ils sont silencieux, certains peuvent voler haut, et être piloté sur de grandes distances.
Stéphane Durand, Directeur exécutif de DSNA Services, entreprise “Co-Fondatrice” de Hologarde :

“Hologarde est une solution de détection de drone intégrant des technologies innovantes dans un centre de commande unique adaptable à tous types d’utilisateurs. Notre vision est de permettre un monde plus sûr avec les drones”

De quels risques Hologarde peut il nous prémunir ?

Ce système pourra être mis en place à proximité de prisons, d’hôpitaux, de centrales nucléaire, d’aéroports ou encore de sites militaires. Pour rappel, l’année dernière (2016), ce sont plus de 1400 incidents avec des drones qui ont été rapporté. C’est plus que pendant la période 2011 à 2015, où “seulement”, 600 incidents ont été répertoriés. Inutile donc de vous dire que la menace commence à être bien réelle.

Le mot de la fin

Ce système pourrait donc, si son efficacité est prouvée, se démocratisé dans les sites sensibles cités un peu plus haut. Reste à trouver un moyen efficace de les stopper. Un canon laser, comme la marine américaine par exemple ?

L'article t'as plu ? Dis le nous 🙂

Cliquez sur les cœurs pour noter

Nous comprenons que ça puisse ne pas plaire, dites nous ce qu'il ne va pas ?

Comment pouvons nous améliorer cet article ?

Vivien

Au petit déjeuné, je prends toujours une bonne tasse de Tech. Avec des biscottes, bien sur !

TechNow

GRATUIT
VOIR